Le nettoyage à sec et ses dangers

Le nettoyage à sec est un des gros standards des pressings et blanchisserie mais concrètement et techniquement, un nettoyage à sec consiste en quoi et quels sont ses dangers ?

Par définition, un nettoyage à sec est un nettoyage qui n’utilise pas d’eau.

On a en général 2 bains successifs (prélavage et lavage) et un séchage

On utilise donc à la place des produits chimiques, le plus souvent des hydrocarbures chlorées comme le perchloroéthylène, produit assez dangereux à utiliser seulement par des professionnels et susceptible de provoquer des cancers.

Certains pays comme le Danemark ou les USA interdisent de nouveaux pressings utilisant le perchloroéthylène dans des zones habitées.

Les Etats-Unis réfléchissent même à l’interdiction totale du perchloroéthylène.

Plusieurs milliers de personnes (15000 ?) seraient exposées au perchloroéthylène en France avec de graves conséquences pour la santé et l’on réfléchit de plus en plus  aux alternatives dans le nettoyage à sec même si le perchlo ne semble pas pour l’instant avoir d’égal dans sa capacité « dégraissante ».

L’histoire du nettoyage à sec est basée sur une anecdote (légende ou pas) selon laquelle un certain Jean-Baptiste Jolly en mélangeant par accident térébenthine et alcool sur une robe  fit la « découverte » que les tâches étaient nettoyées.

Mr Jolly ouvrit alors le premier établissement de nettoyage à sec à Paris en 1855.

 


    Nettoyage de vêtements

    Les commentaires sont fermés.