Le marché du pressing et de la blanchisserie

L’activité de pressing et blanchisserie est une activité qui reste porteuse malgré une légère baisse.

Le marché du pressing et de la blanchisserie, c’est quoi ?

– Les pressings proposent des services personnalisés : nettoyage à sec, défroissage, teinture, détachage, dégraissage, repassage. Les prix sont en général élevés. Outre des boutiques traditionnels, les pressings sont souvent dans des galeries marchandes et dans les grandes agglomérations.

– Les laveries libre-service mettent à disposition des machines automatiques dans les secteurs à forte densité de célibataires, d’étudiants ou de logements à UNE pièce d’habituation.

Plusieurs causes font baisser le marché du pressing et de la blanchisserie même si d’un autre côté et notamment dans les grandes villes comme Paris, les gens trouvent très commode de confier leurs vêtements et affaires à des professionnels du pressing et de la blanchisserie.

Il n’en reste pas moins que les ménages sont équipés en machine à laver (qui coûtent de moins en moins cher) et que le ralentissement de la conjoncture économique nuit à l’activité des prestataires de services aux particuliers puisque ces derniers limitent leurs dépenses accessoires (seuls 3% des vêtements sont lavés hors domicile),

Les prix du pressing et de la blanchisserie ne peuvent pas continuer à baisser. Un seuil a été atteint et le marché est saturé d’offres.

La réglementation oblige les professionnels du pressing et de la blanchisserie à mettre aux normes leurs installations ainsi qu’à employer du personnel pour surveiller l’utilisation des machines de lavage à sec (arrêté 2345 du 02/05/2002 sur le traitement des rejets polluants et la sécurité, la surveillance humaine obligatoire étant applicable depuis le 1er novembre 2006) –> cela tend à augmenter les prix.

L’activité de pressing est le métier qui connaît le plus de difficulté de par les pressions concurrentielles des discounters. Les laveries libre service ont elles une progression de leurs chiffres d’affaires, malgré la saturation du marché dans les grandes villes.

Le secteur du pressing et de la blanchisserie est en pleine mutation : pressing et laveries libre-service s’organisent de plus en plus en réseaux sous enseigne pour économiser sur les frais généraux et négocier avec leurs fournisseurs: les pressings indépendants sont vraisemblablement amenés à disparaître.

Pressing et blanchisserie Paris 5ème arrondissementOn remarque aussi que pressings et blanchisseries doivent inventer/proposer de nouvelles prestations  (laverie café, laverie web…) pour retenir ou attirer une clientèle difficile.qui se fait de plus en plus rare. Le poids des réseaux organisés va continuer de prendre de l’ampleur, les indépendants étant amenés à disparaître.

Selon l’Insee, l’évolution du chiffre d’affaire des blanchisseries et pressings depuis l’an 2000 est la suivante (base 100 en 2000)

2011     109,8
2010     117,5
2009     107,8
2008     108,5
2007     106,4
2006     104,8
2005     104,2
2004     104,1

En 2010, le chiffre d’affaire total de l’activité des blanchisseries serait de 731 millions d’euros pour 8817 entreprises recensées comme pressing et/ou blanchisseries.


    Pressing à Paris

    Les commentaires sont fermés.